Contradiction sous le même gouvernement

Pour faire suite à mon blogue précédant… La contradiction sous le même toît.

   ******

Cérémonie d’illumination des Lumières de Noël au Canada


Cérémonie d’illumination des Lumières de Noël au Canada

Colline du Parlement, le jeudi 1er décembre 2011

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

Qui n’éprouve pas une vive joie et une certaine excitation lorsque s’illuminent les lumières de Noël à ce temps-ci de l’année?

Moi qui suis père et grand-père, je regarde souvent les visages des enfants pour la spontanéité avec laquelle ils réagissent au monde qui les entoure. Ce soir, je crois que, comme les enfants, nous ressentons tous un peu d’émerveillement en ce début du temps des fêtes.

Pendant les cinq prochaines semaines, plus de 300 000 lumières multicolores illumineront la capitale nationale, sans compter les milliers d’autres qui illumineront les capitales provinciales. La période des fêtes brillera de tous ces feux qui formeront, d’un bout à l’autre du pays, une constellation empreinte de cordialité et de bonne volonté.

Puissent ces lumières nous rappeler la chance que nous avons de vivre dans une société multiculturelle si diversifiée, où nous tentons ensemble de bâtir des collectivités averties et bienveillantes.

Au cours de l’année, j’ai eu l’occasion de visiter de nombreuses collectivités à travers le Canada et d’y rencontrer des gens de tous les milieux. Je considère comme un véritable privilège de pouvoir observer de près le caractère chaleureux et généreux des Canadiens et de pouvoir mieux connaître ce remarquable pays qu’est le nôtre.

Profitons de cette période des fêtes pour nous arrêter un peu et apprécier tout ce que nous partageons et avons en commun.

Je suis ravi de vous voir rassemblés ici, sur la Colline du Parlement, pour cet événement festif. Au nom de mon épouse, Sharon, de nos  cinq merveilleuses filles et de nos huit petits‑fils  et petites-filles, je vous offre mes meilleurs vœux de bonheur à l’occasion du temps des fêtes.

Merci.

Le gouverneur général du Canada > Cérémonie d’illumination des Lumières de Noël au Canada.

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Éliminer nos racines!

Dans cet article du journal La Presse d’aujourd’hui, vous pourrez y lire un brin d’absurdité de la part de notre gouvernement.   Pas de décorations de Noël chez Service Canada | André Noël | Politique canadienne.

Une demande de SERVICE CANADA ( le présent ministre responsable pour Service Canada est Diane Finley, ancienne ministre de Citoyenneté, de l’Immigration et du Multiculturalisme.)

«  Une mesure “tout à fait justifiée” visant à ne pas heurter les sensibilités religieuses. »Cette « simple directive » vise « à s’assurer de ne pas attirer de critiques et de plaintes reliées aux croyances religieuses et aux droits de la personne et qui, par ailleurs, me sembleraient encore tout à fait justifiées »

C’est bien beau de vouloir bien faire pour ne pas blesser la différence religieuse. Encore faut-il bien le faire.

Pour continuer dans la même lignée de pensée de notre cher gouvernement du Canada, voici les choses à ne pas oublier.

  1. Enlever la croix sur le Mont-Royal
  2. Retirer l’Oratoire St-Joseph (on la voit de partout)
  3. Changer le nom de certaines villes telles que St-Paul, St-Jean, St-… Ste-…
  4. Changer tout le nom des rues qui commencent par Saint, St, Sainte, et STE
  5. Faudrait aussi cacher les églises
  6. Changer le nom d’école qui réfère à la religion catholique
  7. Défendre à tout citoyen du Canada de décorer l’extérieur de leur maison
  8. Défendre toute place publique l’installation de décoration de Noël.
  9. Interdire les défilés du Père-Noël
  10. Interdire les publicités dans tous les médias
  11. etc.

Vous voyez bien que cela n’a aucun bon sens!

En conclusion, toute image relative ou qui nous remémore nos racines religieuses, et ce de toute religion confondue, devrait être bannie.

Ceci dit, en 2011, Noël est en fait, bien plus un évènement festif que religieux.

 

 

 

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , , | 1 commentaire

Une étude soulève le doute sur les peines de justice criminelle plus sévères

Une étude soulève le doute sur les peines de justice criminelle plus sévères | Dean Beeby | Politique canadienne.

Il ne faut pas trop se casser la tête pour arriver à la conclusion que même si l’on puni 20 fois le même récidiviste (alcool au volant) avec des peines plus sévères, cette personne a de très grandes chances de se retrouver une 21e fois devant les tribunaux.

Juste punir (un malade)? Désolé, mais la punition ne guérit pas.

Les peines de justice criminelle valent leur pesant d’or pour celui (celle) qui se retrouve devant son volant après une soirée bien arrosée et qui n’a pas pensé plus loin que le fond de son verre ou pour ce jeune, dont rien n’est à son épreuve.  Une bonne leçon fait l’affaire et elle se doit d’être très sévère, j’en conviens.

Pour les récidivistes, ajoutez une thérapie (une vraie) et une «désintox».  Certes, ceci n’est pas une garantie, mais je suis d’avis que cela ne peut pas nuire.  J’aimerais rencontrer la personne qui a réussi à guérir un malade en le punissant. Par contre, j’ai fait connaissance avec bien des gens, qui une fois avoir reçu de l’aide ont guéri leur dépendance.

J’entends déjà les gens dire que ces criminels coûtent suffisamment cher à la population. Je répondrais, oui! effectivement, mais, au bout du compte, est-ce que la facture est moins salée en envoyant un récidiviste devant les tribunaux 1,2,3,4 fois avec le même nombre de séjours en prison d’une durée de 15 jours à 1 an? Ou de lui offrir l’aide dont il a besoin et d’avoir une chance de ne plus revoir cette personne devant la justice?

Être sur la coche, c’est possible, il suffit de questionner le contenu et non juste le contenant.

 

 

 

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , , | Poster un commentaire

DSK: Guéant, l’UMP et Sofitel balaient la théorie du «complot» | L’affaire DSK

DSK: Guéant, l’UMP et Sofitel balaient la théorie du «complot» | Nicolas Revise | L’affaire DSK.

Dites-moi. Croyez-vous sincèrement que l’auteur d’un complot puisse l’avouer sur la place publique?

— Bonjour M. le journaliste, hé bien oui ! je suis coupable de ce complot…

Peu importe qu’il y ai implication ou non, la réponse sera la même et elle sera transmise sur un ton d’indigné, donc, cela ne vaut rien!

Ceci dit, mon commentaire ne vise aucunement à défendre DSK ni d’accuser l’UMP.

Publié dans Journalisme, Sous la coche | Tagué , , , , | Poster un commentaire